Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Bibliothèque   

Article

          

Légende :   porte-documentDocument en accès libre     Panier Article payant

Auteurs / Authors Titre et mots clés / Title and keywords  

n° 1
Mars 2010

Creton D. 

Chirurgie de la jonction saphéno-poplitée « pathologique ».

 

Surgery of the "pathological" sapheno popliteal junction.

Ajouter au porte document

Résumé :

L’importance de la résection de la jonction saphéno
poplitée (SPJ) dans le traitement de l’insuffisance de la
petite veine saphène (PVS) reste une question à
débattre. Depuis que nous savons que le stripping de la
grande veine saphène (GVS) sans crossectomie apporte
de bons résultats à moyen terme, nous nous sommes
demandé si les mêmes bons résultats pouvaient être
attendus pour la PVS, quand on préserve la JSP.
Dans la littérature, les résultats après chirurgie de la PVS
sont contradictoires. La résection incomplète de la JSP
est habituellement retrouvée dans la chirurgie de la
récidive (40 % –92 %).
De plus, beaucoup de séries donnent environ 30 % de
récidives à 5 ans après résection incomplète de la JSP,
pourtant, d’autres séries donnent aussi 30 % de
récidives à 5 ans après une crossectomie complète.
En fonction de l’anatomie et de l’hémodynamique,
3 types d’opération sont possibles :
– la crossectomie et le stripping de la PVS sont
recommandés quand il y a un reflux de la JSP transvalvulaire
jusqu’au tronc de la PVS ;
– les techniques endovasculaires sans crossectomie
sont le meilleur choix quand il existe une JSP
inaccessible ou quand il n’existe pas de JSP (veine de
Giacomini et extension postaxiale) ;
– dans le cas d’un reflux paradoxal (reflux systolodiastolique
sur la JSP), une crossectomie n’est pas
indiquée. Seule l’ablation des veines présentant un
reflux centrifuge est permise avec préservation de toutes
les veines qui présentent un flux haut ou reflux drainant
centripète.
Quel que soit le type d’opération, à la demande du patient,
toutes ces interventions peuvent être réalisées sous
anesthésie locale simple par tumescence et en ambulatoire.
Pour mieux connaître les résultats de ces types
d’intervention, les résultats à long termesont nécessaires.

Summary :

The question is: what is the importance of the flush
ligation of the sapheno popliteal junction (SPJ) in the
treatment of the insufficient short saphenous vein (SSV)?
Since it is known that stripping the great saphenous vein
(GVS) without flush ligation provides good results at
midterm follow up (FU) the question was whether the
same good results could be expected for the SSV.
Concerning the SSV in the literature, the results after
surgery are contradictory. Improper resection of the SPJ
are commonly found (40%-92%) in surgery of
recurrences. Besides, many series quote 30% of
recurrences at 5 years FU after (incomplete) subfascial
ligation. However, other series quote 30% of recurrences
at 5 years FU after complete flush ligation.
According to anatomic and haemodynamic criteria
3 types of operations are usable:
– flush ligation and stripping of the trunk are
recommended when there is a transvalvular reflux
throughout the SSV trunk;
– endovascular techniques without flush ligation are the
best choice when there is an unreachable SPJ or no SPJ
(Giacomini vein or post axial extension);
– in case of paradoxical reflux (systolic/diastolic reflux in
SPJ) a flush ligation is forbidden. Only excision of veins
with centrifugal reflux is allowed with the preservation of
all the veins with high centripetal reflux.
If the patient so wishes, all these operations can be
carried out in an ambulatory setting under tumescent
local anaesthesia alone.
To know more about the SPJ in the refluxing SSV trunk
many long term studies are needed.


          

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec