Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Bibliothèque   

Article

          

Légende :   porte-documentDocument en accès libre     Panier Article payant

Auteurs / Authors Titre et mots clés / Title and keywords  

n° 2
Juin 2010

Haxhe J.P.
De Maeseneer M.G.
Schoevaerdts J.C. 

Le traitement des varices en Belgique : où allons-nous ? Impact des nouvelles technologies sur les pratiques chirurgicales.

 

The treatment of varices in Belgium: where are we going? The impact of new technologies on surgical practice.

Ajouter au porte document

Résumé :

Une analyse de l’activité en phlébologie en Belgique
(2006 à 2008) a été menée par des membres de la
Société Belge de Chirurgie Vasculaire (SBCV).
Un questionnaire a été envoyé par voie électronique en
décembre 2007 avec un rappel en janvier 2008. Ce
questionnaire se rapportait à toute l’activité en
phlébologie, y compris la prise en charge écho-Doppler.
Le taux de réponse utilisable a été de 22% (n = 52 sur
238 membres).
L’activité en phlébologie se répartissait de la manière
suivante : 65 % de consultation, 22 % de scléroses, 11 %
interventions chirurgicales, 2 % de « redo » chirurgicale.
Le « C » de la classification CEAP est utilisée dans plus de
50 % des cas par les chirurgiens dans leur pratique.
En ce qui concerne l’écho-Doppler veineux, en 2008 il est
pratiqué toujours par le chirurgien à 52 % dans le bilan
préopératoire et toujours par celui-ci à 43 % le jour de
l’intervention chirurgicale.
Le stripping reste la technique chirurgicale la plus utilisée
(passant de 58 % en 2006 à 48 % en 2008) dans le
traitement des varices ; le pourcentage des autres
techniques se répartit en 16 % de laser, 14 % de ligatures
étagées, 8 % de radiofréquence, 9 % de sclérothérapie à
la mousse et 5 % de scléroses (liquide) dans notre étude
pour 2008. Nous enregistrons une fréquence de plus en
plus importante pour l’utilisation des nouvelles
technologies (laser ou radiofréquence) d’année en année.

La comparaison des chiffres du questionnaire avec ceux
du Ministère de la Santé concernant le pourcentage de
patients traités par les techniques endovasculaires
montre une différence d’un peu moins de 20 %. Une des
raisons est un problème de nomenclature qui devrait être
non seulement révisée mais également revalorisée dans
les meilleurs délais, demanière à permettre l’accessibilité
aux techniques les moins invasives pour la prise en
charge de la pathologie variqueuse de nos patient(e)s.

Summary :

The “Société Belge de Chirurgie Vasculaire” (SBCV)
carried out a survey of the phlebological practice of its
members in Belgium (2006-2008).
A questionnaire was sent by e-mail in December 2007
with a reminder in January 2008. The questionnaire
enquired about all modalities of phlebological practice
including echo-Doppler ultrasound. The usable response
rate was 22% (n = 52 out of 238 members).
Practice activity was divided as follows: 65% in
consultations, 22% in sclerotherapy, 11% in surgical
interventions, 2% in “re-do” surgery.
More than 50% of surgeons used the “C” of the CEAP
classification in their practice.
As regards venous echo-Doppler examination in 2008, it
was always carried out by the surgeon in 52% preoperatively
and 43% on the day of operation.
Stripping was the commonest surgical procedure
(changing from 58% in 2006 to 48% in 2008) in the
treatment of varices; the other techniques were used in
16% for laser, 14% for multiple ligatures, 8% for
radiofrequency, 9% for foam sclerotherapy, and 5% for
liquid sclerotherapy in the analysis for 2008. A year by
year increase in the use of new technologies (laser or
radiofrequency) was noted.

The figures of the Ministry of Health on the percentage of
patients treated by endovascular techniques are slightly
less than 20% different from those in this survey. One of
the reasons is a problem of nomenclature which should
soon be resolved and allow patient accessibility to these
less invasive techniques in the management of varicose
veins.


          

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec