Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Bibliothèque   

Article

          

Légende :   porte-documentDocument en accès libre     Panier Article payant

Auteurs / Authors Titre et mots clés / Title and keywords  

n° 1
Mars 2010

Kern P. 

Les complications de la micro-sclérothérapie des télangiectasies.

 

Complications of microsclerotherapy of telangiectases.

Ajouter au porte document

Résumé :

Les complications de la micro-sclérothérapie des
télangiectasies peuvent êtres classées, en complications
précoces (réactions allergiques, troubles visuels et
neurologiques, troubles généraux, injections intraartériolaires)
et en complications tardives (pigmentations,
matting, nécroses et ulcérations, thrombose veineuse
superficielle et profonde).
Le risque de complications médicales graves est infime.
En effet, un seul accident ischémique cérébral a été décrit
avec la mousse dans cette indication, la survenue d’une
thrombose veineuse profonde est un événement rarissime.
Dans des mains entraînées le risque d’injection
accidentel intra-artériel est infime, compte tenu que les
télangiectasies se localisent dans le derme.
Le risque d’injection accidentelle intra-artériolaire qui
peut conduire à une ulcération cutanée est faible
(< 0,2 %). Seul le risque allergique ne doit finalement
pas être sous-estimé. Pour cette raison, un équipement
de réanimation doit équiper tout cabinet médical qui
pratique la sclérothérapie.
Ce sont les complications esthétiques (pigmentations,
matting), bien que bénignes sur le plan médical, qui sont le
plus souventmal vécue par la patiente, puisqu’elles peuvent
correspondre à une péjoration esthétique du status.
Leur taux peut être diminué en injectant seulement des
territoires dans lesquels un reflux plus proximal a été
exclu ou traité préalablement, en injectant le volume et la
concentration d’agent sclérosant minimale efficace et en
utilisant une technique à faible pression d’injection (se
limiter à blanchir que de petites surfaces de 1-2 cm2,
utiliser des seringues d’au moins 2,5 ml de contenance).
La ponction des micro-thrombus et le port d’une
compression élastique après sclérothérapie, permettent
de diminuer significativement le taux de pigmentations.

Summary :

The complications following microsclerotherapy of
telangiectases can present as early complications
(allergic reactions, visual and neurological disturbances,
general disturbances, intra-arteriolar injections) and as
late complications (pigmentation, matting, necroses and
ulcerations, superficial and deep venous thromboses).
The risk of severe medical complications is insignificant.
Thus, only one ischaemic cerebral accident following the
use of foam in this context has been reported and the
development of a deep venous thrombosis is a very rare
event. In trained hands, the risk of an accidental intraar
ter ial injection is insi g n i f icant , given that
telangiectases are located in the dermis.
The risk of an accidental intra-arteriolar injection, which
may result in skin ulceration, is slight (< 0.2%). The only
risk which must not be underestimated is that of allergy.
For this reason, means of resuscitation must equip any
consulting room within which sclerotherapy is carried
out.
Cosmetic complications (pigmentations, matting),
although medically benign, are the ones which may lead
to difficulties with the patient as they are perceived as a
worsening of their cosmetic status. Their incidence can
be reduced by injecting only in areas in which a more
proximal reflux has been excluded or has been treated,
by injecting the smallest volume possible at the lowest
effective concentration of sclerosant and by injecting at
low pressure (only small areas at a time of 1-2cm2 should
be blanched using syringes of at least 2.5 ml capacity).
The removal of microthrombi and the wearing of elastic
compression after the sclerotherapy leads to a significant
reduction in the risk of pigmentation.


          

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec