Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2018, 71, 4, p.22-32

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

La position debout de sujets en bonne santé provoque une augmentation du volume des jambes, révèlant les symptômes veineux, qui sont des perceptions homéostatiques

Stationary standing of healthy subjects provokes leg volume increase and unmasks emerging vein symptoms as homeostatic feelings.

Auteurs/Authors : Blattler W., Mendoza E., Bendix J., Amsler F.

Résumé :

Chez le sujet sain, le volume de la jambe augmente en orthostatisme, ce qui fait apparaitre des symptômes veineux, qui sont des perceptions sensorielles, des sensations, liées à l’homéostasie.
Objectifs : La sensibilité et la spécificité des symptômes veineux (SV) sont peu fiables : inconfort et douleur, sensation de jambes gonflées et lourdes…
Le but de ce travail est de déterminer si les SV correspondent à une fonction d’adaptation neuronale en réponse aux changements de l’homéostasie au niveau des jambes.
Méthodes : Des sujets sains ont été exposés à un stress gravitationnel de 10 minutes, jambes nues, ou avec des bas de compression de différentes forces, longueurs et finitions textiles.
Résultats : Le volume des deux jambes a augmenté de 516 mL (p ≤ 0,001) et des SV sont survenus chez tous les patients, d’une intensité de 2,9, sur une échelle numérique d’évaluation de 0 à 10 (p ≤ 0.001).
Le port de bas de compression a réduit ces deux paramètres.

Les effets sur les symptômes sont hiérarchisés :
– les bas comprimant la cuisse étaient plus efficaces que ceux montant au-dessous du genou,
– les bas de faible compression étaient supérieurs à ceux de plus forte compression,
– les bas imprégnés d’urée exerçaient un meilleur effet que les bas usuels (corrélationdeSpearman, rho=0,17, p = 0,046).

La survenue de SV n’était pas corrélée avec l’augmentation du volume, ni avec la limitation de cette
augmentation par la compression.
Conclusion : L’orthostatisme induit un déséquilibre homéostasique proportionnel à sadurée, qui se manifeste par la survenue de SV. Les bas de compression exercent un effet préventif spécifique sur ce phénomène. Cela confirme leconcept de surveillance neuronale des membres inférieurs, incitant les sujets prédisposés à ne pas poursuivre une activité en orthostatisme ou à mobiliser leurs membres pour atténuer des symptômes désagréables.

Summary :

Objective: Vein symptoms (VS) present as a conglomerate of discomfort and pain, and as sensations of swollen and heavy legs with poor sensitivity and specificity for true venous disease.
We investigated whether VS might reflect a neural monitoring function which responds to changes in the legs’ homeostasis.
Methods: Healthy subjects were exposed to a 10 min gravitational stress with bare legs and compression
stocking of different strength, length and garment finish.
Results: Volume of the two legs increased by 516 mL (P ≤ .001) and typical VS emerged in each case with an intensity of 2.9 on a numeric rating scale (range 0 to 10, P ≤ .001).
Compression stockings reduced both phenomena.
The effect on symptoms revealed a hierarchy: above knee stockings were better than belowknee, low strength better than high strength, urea finish better thanno finish (overall Spearman’s rho = 0.17, P = .046).
Neither volume increase per se, nor limiting the increase, correlated with the emergence of VS.
Conclusions: Standing produces a time-dependent homeostatic disequilibrium epitomized as VS.

Compression stockingsexert a type-specificpreventive effect.
This supports the concept of a neural monitoring function leading sensitive subjects to discontinue standing or move their limbs to rid themselves of their awkward feelings.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.