Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Sommaire précédent Sommaire suivant Sommaire du numéro : n° 1 - Mars 2016 - 69e année

Édito 1

Lugli M.

La pratique de la phlébologie française est probablement la plus solide d’Europe et la Société Française de Phlébologie fondée en 1947 a été la première à donner un rôle scientifique à cette branche, parfois négligée, de la médecine et de la chirurgie vasculaires.

Le diagnostic, les traitements de la pathologie veineuse superficielle et la chirurgie veineuse profonde ont été étudiés en France par de grands noms qui ont guidés l’évolution de la phlébologie sur plusieurs décennies.

Le premier Diplôme Universitaire de Phlébologie est aussi français, créé en 2003 par Albert- Claude Benhamou et Frédéric Vin : 10 années avant que l’Union Européenne considère la nécessité d’un curriculum commun en phlébologie.

L’histoire de la phlébologie italienne a été tout à fait similaire, sous l’impulsion de grands noms qui ont eux aussi marqué son évolution.

Par contre, durant une longue période, une relative inertie de la structure universitaire et la fragmentation de la phlébologie en un nombre excessif de sociétés scientifiques n’ont pas permis un développement méthodique et rigoureux de la discipline sur le plan scientifique, bien que des travaux italiens originaux et très remarquables ont été publiés.

Aujourd’hui, on peut se permettre d’affirmer qu’en France et en Italie la phlébologie avance sur les mêmes voies et par conséquence rencontre les mêmes obstacles.

Stimuler l’intérêt des nouvelles générations de médecins pour la pathologie veineuse est toujours un point critique.

J’ai éprouvé un véritable plaisir de voir dans les derniers congrès de la SFP un nombre de plus en plus élevé de jeunes participants, de même qu’une nouvelle vague a commencé d’apparaître aussi en Italie, ce qui marque peut-être le signal d’un changement d’esprit des sociétés scientifiques.

Dans cette optique, la création de la commission UEMS « ad hoc » pour la définition de la figure professionnelle du phlébologue est cruciale et il faut souligner que la France comme l’Italie jouent ensemble un rôle essentiel dans ce travail (voir l’article sur ce sujet traité dans ce numéro par J.J. Guex et F. Mariani).

Un autre point crucial est l’évolution technique qui aujourd’hui est en train de changer l’approche thérapeutique de l’insuffisance veineuse chronique.

Les nouvelles possibilités de traiter la pathologie du système veineux profond, surtout le syndrome post-thrombotique, avec chirurgie ouverte et endovasculaire, le traitement précoce des thromboses veineuses aiguës par thrombolyse et la nécessité d’un niveau diagnostique de plus en plus élevé imposent d’avancer sur la recherche fondamentale et clinique. Dans ce domaine, la France et l’Italie ont une expertise unique en Europe.

Nous sommes sans doute au début d’une période essentielle pour l’évolution de la phlébologie : la France et l’Italie ont une histoire, une connaissance scientifique et une expertise qui sont essentielles pour faire de la pratique phlébologique quotidienne une discipline scientifique.

Detailed table of contents Detailed table of contents in english

Le MagazineLe Journal

Editorial

Italie et France : une histoire et un avenir communs en phlébologie.
Lugli M.

Article original

Incidence hospitalière des taux annuels d'hospitalisation pour maladies thromboemboliques veineuses en France et aux États-Unis.
Allaert F.-A., Benzenine E., Quantin C.

La chirurgie moderne des varices des membres inférieurs.
Creton D., Creton O.

La thrombose des veines plantaires : un diagnostic souvent méconnu.
Karam L., Gerard J.L.

Cas Clinique

Le syndrome de Klippel-Trenaunay : place et intérêt de la phlébectomie.
Suied-Amar E., Renaudin J.M.

Article original

La sclérothérapie des varices secondaires.
Ferrara F.

Le SQVV, score de Quantification des Veines Variqueuses Un nouvel outil de quantification de la maladie variqueuse.
Dieleman P.

Mise au point

Compression au mollet : dégressive ou progressive, ou la compression au bon endroit.
Chauveau M.

 

Le JournalLe Magazine

La SFP dans le monde

Comité mixte multidisciplinaire en phlébologie (MJCP) - Feuille de route.
Guex J.J., Mariani F.

Actualités thérapeutiques

Ulcère de jambe d'origine veineuse : vous pensez que la prise en charge peut être différente ? C'est le K.
Allaert F.-A.

Vie de la SFP

Hommage

souvenirs de Pierre Boivin. Février 2016. « Pierre, notre ami » !
Cornu-Thenard A., Maraval M., Carpentier P., Baud J.M.

SFP Infos

Calendrier des congrès

 

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec