Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Sommaire précédent Sommaire suivant Sommaire du numéro : n° 1 - Mars 2010 - 63e année

Édito 1

Edito 2

Pourquoi faut-il défendre les diplômes universitaires et en particulier le DU de Phlébologie de l'Université Pierre et Marie Curie/Paris 6 ?

Why support should be given to university diplomas (UD) and particularly the UD in Phlebology of Pierre et Marie Curie University (Paris 6)?

Benhamou A.C., Vin F.

Selon certains universitaires, en particulier dans le cadre des études spécialisées de médecine vasculaire et de chirurgie vasculaire, il serait urgent de supprimer... les Diplômes Universitaires... ET EN PARTICULIER le DU de PHLÉBOLOGIE de Paris 6 ?

Pourquoi cela est-il totalement dépourvu de véritable fondement et source d'un recul universitaire non justifié ?

Les DU sont des formations diplômantes et officielles organisées dans toutes les universités françaises, pour de très nombreuses disciplines et des publics très nombreux et très variés...

Ce sont les Conseils d'administration des Universités qui en évaluent la pertinence, qui les valident après constitution d'un dossier examiné avec soin.

Les DU ne sont donc ni des formations parallèles, ni des voies souterraines, dont on devrait nier le besoin.

Ces formations diplômantes sont en règle dirigées par des enseignants hospitalo-universitaires, associés souvent à des spécialistes reconnus de certains domaines disciplinaires, qui en garantissent la qualité.

Les DU permettent de répondre aux besoins de formations complémentaires, validantes et contrôlées : ils ciblent des secteurs particuliers dans toutes les disciplines, incluant un temps de formation complémentaire important de 1 à 2 ans en général.

Les DU permettent l'approfondissement des formations initiales , qui pour des raisons de temps et d'organisation n'ont pas pu couvrir en profondeur tous les secteurs disciplinaires. Les qualités des cursus initiaux ne sont pas en cause, même s'il faut en améliorer parfois l'offre thématique.

Pourquoi les DU ont-ils du succès ?

Bien que non obligatoires et payantes et bien qu'elles induisent des contraintes de présence à l'université pour les enseignements théoriques et pour des stages pratiques, leur fréquentation par de très nombreux étudiants atteste de leur succès.

Ce succès provient du fait que les DU offrent un libre choix de formation complémentaire aux professionnels de santé , qui ressentent le besoin de développements professionnels, qui expriment une préférence et une passion exigeante pour un mode d'exercice particulier qu'ils veulent intégrer à leur vie professionnelle.

Les DU sont donc des espaces de liberté qui permettent à des professionnels de santé (selon des prérequis variables exigibles) de s'ouvrir à des activités de re-spécialisation ou de sur-spécialisation (besoin fréquemment ressenti au cours des vies professionnelles médicales et/ou chirurgicales).

Les DU permettent des collaborations interdisciplinaires, interuniversitaires, internationales dans de très nombreux secteurs.

Ils contribuent à la diffusion des connaissances scientifiques approfondies pour des publics variés. Ils sont utiles aux parcours de validation des acquis de l'expérience (VAE) et à l'acquisition confirmée et contrôlée de nouvelles compétences professionnelles.

La phlébologie n'est pas une sous-discipline négligeable.

Il y a une demande indiscutable de soins experts adaptés qui impliquent une meilleure stabilisation de la maladie veineuse, induisant des économies de santé. La demande des patients n'est pas qu'esthétique !

Bien que le pronostic de la maladie veineuse superficielle ne soit pas vital, les varices et leurs complications représentent un coût de santé publique non négligeable.

L'insuffisance veineuse chronique avec ulcère de jambe aiguë ou récidivant, engage des dépenses de santé par l'intermédiaire de consultations, d'examens complémentaires, de soins infirmiers, de pansements et bandages de compression et dans certains cas de journées d'hospitalisation.

Il semble que le nombre d'ulcères de jambe ait diminué depuis ces 20 dernières années grâce à une meilleure prise en charge médicale.

Compte tenu de l'augmentation de la longévité de la vie, on constate par contre une augmentation du nombre de troubles trophiques chez le sujet âgé.

Des formations initiales insuffisantes

Les formations initiales de médecine vasculaire (capacité) et de chirurgie vasculaire (DESC), en France, sont de qualité indéniable.

Mais elles sont insuffisantes tant sur les plans théoriques que pratiques en particulier pour la phlébologie quotidienne et pour la prise en charge des troubles trophiques.

Le médecin vasculaire jeune diplômé, s'installant en ville, a bénéficié d'un enseignement pour le diagnostic et le traitement de la maladie thrombo-embolique et pour les maladies artérielles, mais il reconnaît en règle ne pas avoir reçu une formation suffisante pour donner les meilleurs soins aux patients avec varices et troubles trophiques.

Le cas du DU de Phlébologie de Paris 6 : un succès qui se confirme depuis 7 ans.

L'objectif du DU de phlébologie de Paris 6 a été, dès sa création il y a 7 ans, avec le soutien de la SFP, de donner une formation théorique très poussée dans ces domaines sans cesse en évolution et aussi, et surtout, une formation pratique pour le diagnostic et le traitement des maladies veineuses.

L'enseignement est dispensé dans le cadre de l'université Pierre et Marie Curie Paris 6 dans les locaux universitaires de la Pitié Salpêtrière.

- Il comporte environ 110 heures de cours théoriques durant 5 sessions de 3 jours et un minimum de 20,5 journées de stages pratiques de phlébologie, d'exploration écho-Doppler avec cartographie et marquage veineux, de sclérothérapie, de chirurgie et de diagnostic et traitement des troubles trophiques avec soins d'ulcère de jambe.

- Des ateliers pratiques de dissection anatomique sur cadavre avec le Pr Gillot, de cartographie écho-Doppler, de mise en place de compression élastique, de sclérothérapie à la mousse sous contrôle échoguidé sur simulateur et d'informatique ont également été organisés.

- L'ensemble de cet enseignement qui sera suivi d'un examen écrit, d'un examen oral et de la rédaction d'un mémoire.

Conclusion : une université francophone de phlébologie qui fait école dans le monde, grâce au DUP de Pierre et Marie Curie

Le DU de Phlébologie de Paris 6 permet en définitive aux étudiants de bénéficier des acquisitions les plus récentes dans les domaines de la physiopathologie, du diagnostic, de l'exploration et du traitement des maladies veineuses qui sont en constante évolution et mutation.

Cette organisation a inspiré l'Union Internationale de Phlébologie, qui souhaite mettre en place un enseignement comparable sur le plan mondial. Nous recevons depuis le début de nombreux étudiants étrangers qui suivent ce cursus en France. L'Espagne ouvre cette année un master de phlébologie à Madrid sur la base de notre système.

La phlébologie française, qui était pionnière à l'époque de Raymond Tournay et Pierre Wallois il y a 50 ans, se doit de le redevenir.

Ceci ne pourra se faire que grâce à la compétence de haut niveau universitaire des nouvelles générations d'étudiants heureux et fiers de la formation que nous avons le plaisir et l'honneur d'avoir mis en place, en définitive pour de meilleurs soins de qualité pour nos patients.

Les quelque 120 nouveaux phlébologues universitaires que nous avons formé en 7 ans se retrouvent chaque année dans le cadre d'un « Cercle Universitaire de Phlébologie », lors du congrès annuel de la SFP pour des séances de travail collaboratif très animées et très suivies...

Il suffit d'assister à ces séances pour être convaincu du progrès que constitue cet enseignement officiel de la phlébologie dans le cadre de l'université !

Detailed table of contents Detailed table of contents in english

Le MagazineLe Journal

Éditoriaux

Pourquoi faut-il défendre les diplômes universitaires et en particulier le DU de Phlébologie de l'Université Pierre et Marie Curie/Paris 6 ?
Benhamou A.C., Vin F.

En Espagne, aussi... Un master de phlébologie et de lymphologie est né !
Benigni J.P.

Articles originaux

Comment réussir le traitement de la grande veine saphène avec injection de mousse à l'aide d'un cathéter long avec ballonnet ?
Biasi G., Sponza M.

Traitement de l'insuffisance veineuse superficielle primaire en pratique quotidienne : évaluation comparative du laser endoveineux versus traitement chirurgical conventionnel.
Imsand D., Ducrey N., Kayoumi A., Kern P., Marques-Vidal P., Mazzolai L., Depairon M.

L'effet de la marche suite à une posture statique prolongée sur les variables physiologiques et la circulation des membres inférieurs.
Taillefer F., Boucher J.P., Zummo M., Comtois A.S., Savard R.

Mises au point

Les complications de la micro-sclérothérapie des télangiectasies.
Kern P.

Sclérothérapie chez le patient thrombophile connu. Étude prospective randomisée contrôlée de 105 cas.
Hamel-Desnos C., Gillet J.L., Desnos P.R., Allaert F.-A.

Le traitement endoveineux des varices par injection de mousse sclérosante sous échographie : la technique à quatre mains.
Guedes J.M., Lecocq J.M.

Utilisation d'une veine saphène incontinente pour la revascularisation artérielle périphérique. Est-ce une bonne option thérapeutique ?
Lemonnier T., Millon A., Deelchand A., Chevalier J.M., Feugier P.

La phlébothérapie régénératrice tridimensionnelle ambulatoire (TRAP) : concept innovant de traitement de la varicose.
Capurro S.

Indications et résultats de la ligature coelioscopique des veines perforantes incontinentes dans les récidives variqueuses compliquées.
Mikati A.

Chirurgie de la jonction saphéno-poplitée « pathologique ».
Creton D.

 

Le JournalLe Magazine

Pratique professionnelle

Actualités thérapeutiques

Intérêt d'un nouveau dispositif porte-sonde pour le traitement échoguidé des varices.
Grimaldi N.

Sur-matelas climatisé : une innovation dans le traitement symptomatique de la maladie veineuse fonctionnelle.
Tamburini Ph.

Fiche Pratique

Attitude pratique devant une lipohypertrophie (cellulite) de la partie distale des membres inférieurs.
Chardonneau J.M.

La SFP dans le monde

La SFP et « Kontacts » en Afrique - Reportage

Prise en charge des éléphantiasis (filariose lymphatique) et projet de création d'une unité de soins spécifique au Burkina-Faso.
Gillet J.L., Cornu-Thenard A., Grimaldi N., Cornu-Thenard E., Gillet N., Cornu-Thenard Am., Cornu-Thenard F.

Suisse

La Société Suisse de Phlébologie : 50 ans déjà
Kern P.

Partenariat avec les revues internationales de Phlébologie

Résumés d'articles publiés dans la revue « Phlebology » Volume 24 ; N° 4 : Août 2009.

SFP Infos

Calendrier des Congrès

Calendrier des Congrès

 

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec